29 mars 2010

Fantastique (news) !

Le… portrait ovale !   Le château dont mon valet de chambre s’était hasardé à forcer l’entrée plutôt que de me laisser, grièvement blessé comme je l’étais, passer une nuit à la belle étoile, était un de ces édifices sombres et grandioses qui ont si longtemps menacé les Apennins, dans la réalité non moins que dans l’imagination d’Anne Radcliffe. Selon toute apparence, il avait été momentanément et tout récemment abandonné. Nous nous établîmes dans une des pièces les plus petites et les moins somptueusement meublées. Elle était... [Lire la suite]
Posté par sosthye à 13:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

27 mars 2010

Histoire

Les contes fantastiques… d′Arvillard !   Écoutez mes Amis, écoutez les contes fantastiques d′Arvillard, qui chantent la légende des Pierrus, là-haut entre Montlevet et Montpezard ! Ce ne sont pas des contes de rois ou de reines, ni de la grande politique comme il s′en fait à Chambéry ou à Grenoble !… Ce sont des contes d′autrefois et d′aujourd′hui qui se ressassaient le soir dans les veillées en cassant les noix à la lumière des lampes à huile, des contes de bouche à oreille, que la tante Mélie et la V′torine ... [Lire la suite]
Posté par sosthye à 15:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
23 mars 2010

Vocabulaire

Parlez-vous… français ?   Il avait mangé de la choucroute, des tomates et un homard dans sa cabine. Il avait bu de l′alcool, du rhum, de la bière (achetée au bazar). Au cours d′une halte, il voulut faire la sieste près d′un bosquet. En caleçon, il avait l′air burlesque. Mais des canailles espiègles, des chenapans débarquèrent, lui tirèrent la cravate, salirent son costume, dessinèrent des tatouages sur sa peau et l′abandonnèrent à son chagrin. Quel cauchemar ! Mais providence ! un cavalier passa par là et,... [Lire la suite]
Posté par sosthye à 11:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
20 mars 2010

Mauvais caractère

Le petit garçon et… les clous !   Un texte qui amène réflexion. C′est l′histoire d′un petit garçon qui avait mauvais caractère. Son père lui donna un sac de clous et lui dit qu′à chaque fois qu′il perdrait patience, il devrait planter un clou derrière la clôture. Le premier jour, le jeune garçon planta 37 clous derrière la clôture. Les semaines qui suivirent, à mesure qu′il apprenait à contrôler son humeur, il plantait de moins en moins de clous derrière la clôture… Il découvrit qu′il était plus facile de contrôler son... [Lire la suite]
Posté par sosthye à 10:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
12 mars 2010

Alea jacta est

Ne me demandez pas… ce que cela veut dire !   Iis igitur est difficilius satis facere, Qui cum venisset ob haec festinatis Inter has ruinarum varietates a Nisibi Coactique aliquotiens nostri pedites ad Atque, ut Tullius ait, ut etiam ferae Superatis Tauri montis verticibus qui ad Circa hos dies Lollianus primae Nemo quaeso miretur, si post exsudatos Horum adventum praedocti speculationibus Nec vox accusatoris ulla licet Quibus occurrere bene pertinax miles Et licet quocumque oculos flexeris Proinde die funestis... [Lire la suite]
Posté par sosthye à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
10 mars 2010

Conte humoristique

Royal… cambouis ! [1]   Il est de bon goût dans l’armée française de blaguer le train des équipages. Très au-dessus de ces brocards, les bons tringlots laissent dire, sachant bien, qu’en somme, c’est seulement au Royal Cambouis où tout le monde a chevaux et voitures. Chevaux et voitures ! Cet horizon décida le jeune Gaston de Puyrâleux à contracter dans cette arme, qu’il jugeait d’élite, un engagement de cinq ans. Avant d’arriver à cette solution, Gaston avait cru bon de dévorer deux ou trois patrimoines dans le laps de... [Lire la suite]
Posté par sosthye à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

04 mars 2010

Courte nouvelle

Rencontre fugace dans… une ville polluée ! Après des successions d’avenues toutes semblables dans leur laideur, j’avais l’impression de rouler depuis une éternité dans ce bus bondé accablé par la chaleur. En guise de bouée d’oxygène, je cherchais dehors quelque chose à voir. Mais à part les divers véhicules à moteur, ce n’était que des immeubles de différentes tailles, en fonction ou en construction. Abruti de bruits et de mouvements, j’étais trop fatigué pour avoir encore la faculté de rêver, d’autant que les vapeurs d’essence,... [Lire la suite]
Posté par sosthye à 13:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
26 février 2010

Polard

Le meurtre de… l′écrivain !   “… qui avait tué sa femme.” Point Final. Après huit mois deux semaines, quatre jours, huit heures, vingt minutes, trente secondes et quelques dixièmes de travail — entrecoupés,  il faut l′avouer, par de longues périodes de beuveries — je venais enfin de mettre un terme à mon roman. Il était tard, les gros orteils me démangeaient, je n’avais qu’une seule envie : dormir mais pas avant de m′en enfiler un dernier. Jeannot, mon héros, avait enfin découvert qui avait sauvagement assassiné sa... [Lire la suite]
Posté par sosthye à 09:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
25 février 2010

Bernard

Comme l′escargot… porte sa maison sur son dos !   Voilà pourquoi le bernard-l′ermite prend la coquille des autres. Première version !Dans les temps très anciens, il y a de cela très longtemps, quand le monde était encore jeune, Bernard-l′ermite ne vivait pas à l′abri d′une coquille et d′ailleurs, il n′en avait pas vraiment besoin. Il était recouvert de la tête au pied d′une énorme carapace et possédait deux gigantesques pinces qui faisaient de lui le seigneur des rochers, le roi des crustacés ; les mers et... [Lire la suite]
Posté par sosthye à 09:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
17 février 2010

À bon chameau, bon rameau !

Extrait d′un cahier de… ′pataphysique ! [1]   Copie du Diplôme de Satrape du Collège de ′Pataphysiquedélivré à Boris Vian le 22 palotin 80 soit le 11 mai 1953 [2]. Lettre au provéditeur-éditeur sur quelques équations morales   Paris le 20 du mois de as 83 E. P. en la fête de S. Olibrius, augure. [3]       Monsieur,     J′ai tenté depuis des semaines d′apporter au numéro que vous pressez une contribution valable, mais la sécheresse glaciale (si l′on ose préciser... [Lire la suite]
Posté par sosthye à 09:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,