La… disparition !
 
Deux
 
Cela se passa très simplement, un soir, vers six heures.
Il est difficile de savoir exactement comment le fait arriva, mais soudain le chiffre deux disparut, il s’effaça du monde et coula on ne sait où, on ne saura jamais pourquoi.
Alors les mathématiques s’écroulèrent, entraînant dans leur chute les évidences de l’algèbre, les comptes en banque s’effondrèrent dans la géométrie, la physique explosa dans la chimie, et la géographie défonça les limites de l’orthographe.
Et c’en fut fait de tout, une fois pour toutes.

Jacques Sternberg — Contes Glacés