28 juin 2011

Écritures…

Attention aux… illusions d’optique !   La langue française d’aujourd’hui est le fruit d’un amalgame heureux entre la langue qui se diffusa à partir de l’Île-de-France et toutes celles qui s’étaient développées dans les autres provinces. Cette diversité d’origine, plus tard uniformisée de façon plus ou moins autoritaire, explique pourquoi chaque mot de la langue française a une histoire, pourquoi notre langue apparaît à la fois si belle et si complexe aux étrangers. Car même si notre langue, comme toute langue... [Lire la suite]
Posté par sosthye à 09:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

25 juin 2011

Philosophie

Pour un holisme… substantialiste !   C′est le fait même que Leibniz décortique l′origine du holisme qui infirme l′hypothèse qu′il en rejette l′aspect minimaliste dans une perspective rousseauiste contrastée. Néanmoins, il donne une signification particulière à la réalité générative du holisme, et le primitivisme ou le subjectivisme substantialiste ne suffisent pas à expliquer le rigorisme existentiel en tant qu′objet subsémiotique de la connaissance. Le fait qu′il donne ainsi une signification particulière à la... [Lire la suite]
Posté par sosthye à 12:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
27 avril 2011

Écritures

Page… d’écriture !   Deux et deux quatre quatre et quatre huit huit et huit font seize… Répétez ! dit le maître Deux et deux quatre quatre et quatre huit huit et huit font seize. Mais voilà l′oiseau-lyre qui passe dans le cie l l′enfant le voit l′enfant l′entend l′enfant l′appelle: Sauve-moi Joue avec moi oiseau! Alors l′oiseau descend et joue avec l′enfant Deux et deux quatre… Répétez ! dit le maître et l′enfant joue l′oiseau joue avec lui… Quatre et quatre huit huit et huit font seize et seize et seize qu′est-ce... [Lire la suite]
Posté par sosthye à 11:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
10 avril 2011

Écrire…

Les nouveaux… timbres !   C’est une des superstitions humaines, quand on veut s’entretenir avec des proches momentanément éloignés, qu’on jette dans des pertuis ad hoc, analogues aux bouches d’égout, l’expression écrite de sa tendresse, après avoir encouragé de quelque aumône le négoce, si funeste pourtant, du tabac, et acquis en retour de petites images sans doute bénites, lesquelles on baise dévotement par derrière. Ce n’est point ici le lieu de critiquer l’incohérence de ces manœuvres : il est indiscutable que des... [Lire la suite]
Posté par sosthye à 09:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
20 mars 2011

Aujourd′hui !

Rendez vous sur… WordPress !   Pas définitif, il faut un début à tout !
Posté par sosthye à 09:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
19 mars 2011

Post-Mortem

Lettre à Boris… Jacques Prévert !   Modérateur Amovible du Corps des Satrapes PARIS, 24-26 palotin 87 Vendremanche, 13-15 mai 1960 [1]   Mon cher Boris, Que deviens-tu ? La dernière fois que je t'ai vu, en voisin, Cité Véron, c'était devant le cerisier et nous parlions de lui très affectueusement, c'est si rare aujourd'hui, les cerises à Paris. Un peu plus tard, en plein soleil, à Antibes où tu devais venir avec des amis retrouver d'autres amis, une voix soudain a dit : … “Nous apprenons la mort” … ... [Lire la suite]
Posté par sosthye à 08:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

01 mars 2011

Du repos

De la Brièveté de… la vie !   Entendez les paroles qui échappent aux hommes les plus puissants, les plus élevés en dignité; ils désirent le repos, ils vantent ses douceurs, ils le mettent au-dessus de tous les autres biens dont ils jouissent, ils n’aspirent qu’à descendre du faîte des grandeurs, pourvu qu’ils puissent le faire sans danger; car bien que rien au dehors ne l’attaque ni ne l’ébranle, la fortune est sujette à s’écrouler sur elle-même. Le divin Auguste, à qui les dieux avaient plus accordé qu’à tout... [Lire la suite]
Posté par sosthye à 08:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
01 février 2011

Caractère, caractère !

De l′impertinent ou… du diseur de rien !   La sotte envie de discourir vient d′une habitude qu′on a contractée de parler beaucoup et sans réflexion. Un homme qui veut parler, se trouvant assis proche d′une personne qu′il n′a jamais vue et qu′il ne connaît point, entre d′abord en matière, l′entretient de sa femme et lui fait son éloge, lui conte son songe; lui fait un long détail d′un repas où il s′est trouvé, sans oublier le moindre mets ni un seul service. Il s′échauffe ensuite dans la conversation, déclame contre le temps... [Lire la suite]
Posté par sosthye à 08:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
13 janvier 2011

Une histoire de curé

Le sermont… difficile !   Le curé de Melotte paissait depuis trente longues années le petit troupeau que le Seigneur, par l’intermédiaire de son archevêque, Jacques-Marie-Adrien-Césaire-Fulgence Mahieu, avait commis à sa garde.Il avait marié les vieux, baptisé les jeunes, enterré les aïeuls, catéchisé des générations de moutards et malgré ses soins vigilants et sa ferme douceur, malgré toutes ces qualités, dis-je, et d’autres encore, il avait vu — son Dieu savait avec quels serrements de cœur — la foi baisser lentement... [Lire la suite]
Posté par sosthye à 11:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
09 janvier 2011

Encore Allais

Alphonse Allais… Pensées !   Lorsque tu vois un chat de sa patte légère, Laver son nez rosé, lisser son poil si fin, Bien fraternellement embrasse ce félin. Moralité: S′il se nettoie, c′est donc ton frère Alphonse Allais est un journaliste, écrivain  et humoriste  français né le 20 octobre 1854 à Honfleur (Calvados) et mort le 28 octobre 1905 à Paris. — Via WikiPedia !
Posté par sosthye à 11:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,