L′écriture et… la pratique !
 

Affichage

26 arguments conjecturaux en faveur de l′imitation

  1. Méfiez-vous des signatures. La qualité n′est pas toujours au rendez-vous.
  2. Borges l′a souligné : si le deuxième poète à utiliser une métaphore est un plagiaire, les suivants sont en revanche des classiques.
  3. S′emparer du style d′un auteur disparu, c′est le ressusciter; et c′est multiplier son existence s′il est toujours en vie.
  4. Singer nous dit bien qu′imiter est naturel. Il n′y a rien de nouveau sous le soleil.
  5. La notion d′identité est un leurre. Tous les chats sont le même chat. Magrite est tous les hommes et nous sommes tous Magrite.
  6. Le cancre a le mérite de l′avoir compris tôt.
  7. Toute langue, aussi originale puisse-t-elle paraître, n′est que le ré-agencement désordonné de lettres, de mots et d′expressions rabâchées. Ah, langue joue ?
  8. Être inimitable, c′est se priver de toute communication. Oh Ana jugulée !
  9. Prononcer le moindre son est déjà une imitation des borborygmes de Cro-Magnon. Le jaune Hugo a jeu hanalogue : sa rhétorique est brillante, mais il n′a pas inventé le français.
  10. S′imiter soi-même, c′est imiter sa façon d′imiter les autres.
  11. Le jeu à louhange du nombrilisme est donc une manière détournée d′observer le monde extérieur à travers l′aleph ombilical.
  12. Rester soi-même, c′est refuser toute influence, être sourd, muet, aveugle, autiste et amnésique. Le solipsiste se forgea.
  13. Pour vous reconnaître, écrivez un lipogramme en tout l′alphabet, et tranchez-vous les veines avec un couteau sans lame auquel manque le manche.
  14. Personne n′est personne n′est personne.
  15. Un pastiche indiscernable de son modèle prouve que celui-ci n′était pas inimitable.
  16. Mais le véritable expert saura toujours détecter la copie, même parfaite. Cervantès est bien falot devant l′inventivité verbale de Pierre Ménard.
  17. Les imitateurs de Van Gogh n′ont pu vendre qu′un seul tableau de leur vivant. Ils avaient poussé la ressemblance trop loin.
  18. Pourquoi le public s′obstine-t-il à admirer les œuvres de Shakespeare, pourtant écrites par un obscur homonyme ?
  19. Associer l′idée de création artistique à quelques patronymes précis est une invention mercantile.
  20. Personne ne portait le moindre intérêt aux croûtes de Van Meegeren avant qu′il ne les signe Vermeer.
  21. Pour apprécier une oeuvre, la seule attitude saine est d′oublier le nom de l′auteur, puis la découvrir comme si c′était un premier ouvrage.
  22. À défaut, on pourra imaginer qu′elle a été créée par quelqu′un d′autre : Bach, Vernier, Picasso… Un grand texte doit toujours être plus fort que sa signature, aussi imposante soit elle.
  23.  
  24. Depuis la préhistoire, l′humanité n′a écrit et réécrit qu′un seul Livre, celui de sa vision du monde (réel et idéel : l′autre est amont).
  25. Nous n′avons progressé ni en invention ni en art, mais en nombre, donc seulement en complexité.
  26. La preuve flagrante que ce texte est une imitation est que l′auteur n′en croit pas un mot, pas davantage que dans le texte original de Jean Lahougue.

Via la Mailing List Oulipo. Photo publiée sur FlickR il y a longtemps.