Sarkozy… aussi !

C’est dans un coin de Neully-sur-Seine que j’ai rencontré Sarkozy,
Il approchait de la cinquantaine, et moi j’approchais d’la mairie…
Je trouvais vite une occasion d’engager la conversation
Il pleuvait, enfin peut-être, la mémoire c’est souvent traître
Sarkozy aussi !
C’était une ville sans complexes, tout le monde avait une Rolex
Sarkozy aussi !
La pauvreté, on s’en fiche, la mairie donne tout aux riches
Sarkozy aussi !
Les voitures sur les parkings, elles sont toutes un peu bling-bling,
Sarkozy aussi !

Comme j’avais gagné sa confiance, Il m’emmena dîner chez Fouquet’s
Il me dit « je dis ce que je pense », je lui dis « pensez-vous ce que vous faites ? »
Pendant qu’il mangeait son gratin, je lui parlais de tout et de rien
La France est dans la fournaise, elle a fait un gros malaise,
Sarkozy aussi !
Les affaires vont pas toutes seules, le déficit a une sale gueule,
Sarkozy aussi !
Il y a des jeunes sans travail, mais c’est tous de la racaille,
Sarkozy aussi !
Heureusement par sacrifice, Dieu nous a donné son fils
Sarkozy aussi !

L’amitié devenant si belle, je suis invité à l’Élysée,
Comme c’était le soir de noël, une fête était organisée.
Y’avait des canapés de saumon, je m’assis sur celui du salon
L’ambiance était plutôt cool, un sapin montrait ses boules,
Sarkozy aussi !
Un fort sentiment d’ennui pénétrait Carla Bruni
Sarkozy aussi !
Dans la soupe, y’avait une blatte, elle avait de toutes petites pattes,
Sarkozy aussi !
Des bottes attendaient tranquilles que Mitterrand les enfile,
Sarkozy aussi !

 

L’original ! Félicie Aussi



C′est dans un coin du bois d′Boulogne
Que j′ai rencontré Félicie
Elle arrivait de la Bourgogne
Et moi j′arrivai en Taxi
Je trouvai vite une occasion
D′engager la conversation

Il faisait un temps superbe
Je me suis assis sur l′herbe
Félicie aussi
J′pensais les arbres bourgeonnent
Et les gueules de loup boutonnent
Félicie aussi
Près de nous sifflait un merle
La rosée faisait des perles
Félicie aussi
Un clocher sonnait tout proche
Il avait une drôle de cloche
Félicie aussi

Afin d′séduire la petite chatte
Je l′emmenai dîner chez Chartier

comme elle est fine et délicate
elle prit un pied de cochon grillé
et pendant qu′elle mangeait le sien
je lui fis du pied avec le mien
J′pris un homard sauce tomates
Il avait du poil au pattes
Félicie aussi
Puis une sorte de plat aux nouilles
On aurait dit une andouille
Félicie aussi
Je m′offris une gibelotte
Elle embaumait l′échalote
Félicie aussi
Puis une poire et des gaufrettes
Seulement la poire était blette
Félicie aussi

Puis j′emmenai ma conquête
Dans un hôtel tout près de là

J′trouvai la chambre ordinaire
Elle était pleine de poussière
Félicie aussi
Je m′lavai les mains bien vite
L′lavabo avait une fuite
Félicie aussi
Sous l′armoire y avait une cale
Car elle était toute bancale
Félicie aussi
Y avait un fauteuil en plus
Mais il était rempli d′puce
Félicie aussi

Et des draps de toile molle
Me chatouillaient les guiboles
Félicie aussi !

Paroles Fernandel