“ Les Pieds Nickelés ”

Les Pieds Nickelés sont
une série de bande dessinée
créée par Louis Forton.

 
Publiée pour la première fois en 1908 dans la revue L’Épatant,
la bande dessinée Les Pieds Nickelés met en scène trois personnages principaux,
Croquignol, Filochard et Ribouldingue, trois petits filous,
à la fois escrocs, hâbleurs et indolents.

Au début de leur “carrière”, les Pieds Nickelés se heurtent sans cesse aux forces de l'ordre dans des aventures où ils ont rarement le dessus. Peu à peu la bande dessinée rencontre un succès grandissant, les Pieds Nickelés prennent de l’envergure et de l’audace. Ils se frottent désormais aux grands de leur époque, le président de la République, le roi d’Angleterre et le Kaiser. Avec “la Première” la Première Guerre mondiale, la personnalité des Pieds Nickelés prend encore un nouveau tour. Ils incarneront désormais les valeurs populaires françaises d’ingéniosité et de débrouillardise connues sous le nom de “système D”. Opérant derrière les lignes ennemies sous de multiples couvertures, ils roulent sans cesse les “Boches”, dépeints comme de gros lourdauds sans aucune finesse et faciles à berner.

Louis Forton a continué à dessiner les Pieds Nickelés jusqu’à sa mort (1934), date après laquelle la série sera reprise par Aristide Perré puis Albert Badert. Il faudra néanmoins attendre sa reprise par Pellos en 1948 pour que les Pieds Nickelés renouent avec le succès.

Le terme “ pieds nickelés ” a dépassé son créateur et est devenu une expression du langage populaire pour qualifier des personnages peu recommandables, comploteurs, filous. Cette expression est revenue au premier plan lors de l'Affaire Clearstream où elle fut abondamment utilisée pour désigner les différents protagonistes.

Sic WikiPédia !